Travaux

Lorsque nous avons acquis le bâtiment en 2004, nous avons constaté qu’il avait été modifié et «mis à jour» à plusieurs reprises, mais il fallait une révision technique complète. L’installation électrique a été complètement éliminé et remplacé par un système moderne, y compris un nouvel accès au réseau. La plomberie et le chauffage ne fonctionnaient plus et ont été enlevés et remplacés : polyéthylène renforcé pour tous les conduits, un radiateur HR + propane, des radiateurs et un plancher chauffant dans l’appartement. Tous les plafonds ont été enlevés et remplacés, car le matériel isolant existant était dégradé.

Bien que de nombreuses rénovations ont été réalisées, la rénovation n’a jamais été achevée. Pour débloquer tout le potentiel du bâtiment, il faudrait des travaux. Nous ne voulons pas être mystérieux au sujet des travaux requis, ou donner l’impression qu’il s’agit d’un produit ou on n’a plus qu’à « poser ses valises ». Ce que nous vendons, c’est un projet. Le bâtiment est vendu « dans l’état » et nous l’avons évalué en conséquence.

A prévoir :
• Toit : réparation du bitume
• Étage : réparation des plafonds
• Baies vitrées : remplacement ou réparation
• Étage : aménagement côté sud

Le toit a été à nouveau imperméabilisé, mais l’artisan s’est trompé de produit et cela a engendré des infiltrations puis des dégâts aux (nouveaux) plafonds. Le toit nécessite une nouvelle couche de bitume et les plaques de plafond doivent être remplacés (les fourrures ont été installées et sont réutilisables, tout comme l’isolation thermique).

Les fenêtres au rez-de-jardin sont de type simple. Elles sont en bon état, mais la performance énergétique du bâtiment pourrait bénéficier de l’installation de doubles vitrages.

Les baies vitrées à l’étage ont été réalisées avec des encadrements en fer, ce qui impose une maintenance rigoureuse. Les encadrements ont souffert pendant une période d’abandon avant que nous avons repris le site, ce qui les a endommagé (ainsi que les vitres). Idéalement il faudrait les remplacer totalement, aussi parce que en ce moment le bâtiment n’a pas de fenêtres ouvrantes. Si on envisage de redessiner le plan d’intérieur, ce serait éventuellement le moment de repenser les encadrements des baies vitrées.

Le côté sud de l’étage n’a pas été rénové depuis que nous avons acquis le bâtiment, autre que les installations techniques ; l’électricité est présente dans toutes les pièces, il y a de l’eau chaude et froide, et le chauffage centrale a son extension, mais il n’y a pas de radiateurs.